Climat/Energie : tout comprendre. Et donner son avis.

 

Le mix énergétique que le MR défend depuis toujours représente une solution totalement alignée avec nos objectifs climatiques.  

 

DÉCROISSANCE ECONOMIQUE / REDUCTION DU CO2

L'énergie est la base de notre civilisation. Sans énergie, nous ne savons pas nous chauffer, nous déplacer, il n’y a pas d’industries, pas d’agriculture …

La question de l’utilisation de l’énergie et l’impact humain qui l’accompagne est donc au cœur des préoccupations politiques.

En la matière, l'accord de gouvernement fixe des objectifs ambitieux : une réduction de 55% de nos émissions d'ici 2030 (soit 65 millions de tonnes par an) et une neutralité climatique d'ici 2050.

 

CLIMAT D’ANGOISSE (CULPABILISER) / ACTION CLIMATIQUE (RESPONSABILISER)

Face à cet impératif, nous voulons assumer nos responsabilités en faveur des générations futures sans prôner un discours alarmiste qui en réalité n’amène que de la culpabilisation, du court terme et de la décroissance. Au contraire, nous devons convaincre, inciter, miser sur la recherche et l’innovation dans les filières vertes.

Nous voulons également encourager les bonnes pratiques en glissant vers une fiscalité qui encourage les choix de consommation durable en matière de mobilité, d’énergie, de logement et d’alimentation.

Les défis à relever représentent autant d’opportunités pour susciter de l’innovation, créer des emplois et inciter les consommateurs à faire les meilleurs choix.

 

100% RENOUVELABLE, ZÉRO SÉCURITÉ / MIX ÉQUILIBRÉ, 100% SÉCURITÉ

Le Mix énergétique constitue le pivot des préoccupations du MR, favorisant une production d'électricité décarbonée (nucléaire/renouvelable), des molécules vertes (importations, biomasse, e-fuels), et une optimisation de la consommation.

Nous considérons les énergies renouvelables comme un moyen, pas une fin.

Ainsi, il est intéressant de poursuivre le développement de l’éolien offshore, vu le rendement qu’il produit, sa rentabilité économique et notre savoir-faire en la matière.

Il faut, en conséquence, renforcer le réseau électrique terrestre en privilégiant des technologies souples et évolutives qui permettront de limiter les coûts de réseau pour les consommateurs.

De même, nous encourageons le développement des technologies liées à l'hydrogène, aux batteries, e-carburants…

Nous proposons donc une véritable stratégie industrielle et économique pour l’énergie :  production électrique décarbonée, utilisation du CO2, soutien à l’émergence des nouveaux vecteurs et lutte contre le gaspillage sous toutes ses formes.

 

NOUS AVONS PROLONGÉ LE NUCLÉAIRE / LA GAUCHE A DÛ SUIVRE

Le MR a déjà réussi à préserver deux réacteurs nucléaires, s'opposant ainsi à la gauche. Une victoire importante pour nous au bénéfice de tous !

Actuellement, la bataille porte sur la prolongation d'au moins 5 réacteurs sur les 7 existants, avec des projets concrets de construction de nouvelles centrales nucléaires utilisant la technologie la plus moderne.

Un investissement substantiel de 100 millions d'euros a été alloué à la recherche sur le nucléaire du futur, mettant l'accent sur les réacteurs modulaires compacts. Pour concrétiser ces initiatives, l'abrogation de la loi de 2003 sur la sortie du nucléaire s’imposera dans les négociations gouvernementales de 2024.

Voter MR, c’est garantir la sécurité d’approvisionnement liée au nucléaire, veiller à un prix abordable et obtenir une autonomie énergétique qui est indispensable dans un monde en constante mutation.

 

ÉCOLOGIE POLITIQUE / ÉCOLOGIE SCIENTIFIQUE

L’écologie politique, ou l’écologisme, utilise des concepts pour soutenir une vision du monde inflexible face aux réductions des libertés et droits fondamentaux.

En revanche, l'écologie en tant que science, adopte une approche qui vise à accroître la connaissance. Il est naturel de faire appel à cette discipline pour mieux comprendre le monde et incorporer le progrès humain dans un ensemble harmonieux possible avec les impératifs de notre environnement.

 

Voter MR c’est :

  • Défendre l’autonomie énergétique
  • Garantir la sécurité d'approvisionnement,
  • Rendre les tarifs abordables
  • Tendre vers une neutralité climatique grâce à une combinaison équilibrée de sources renouvelables et nucléaires.