Santé : tout comprendre. Et donner son avis.

Des soins de santé accessibles et équitablement répartis sur notre territoire sont au cœur des préoccupations du MR. Reconnaissant que l'intérêt du patient doit toujours être la priorité de notre système de soins, nous proposons des mesures innovantes pour répondre aux besoins de la population.

Redéfinir les missions des Mutuelles

Pour garantir une utilisation responsable des ressources, le MR suggère de redéfinir les missions des mutuelles en les limitant strictement à leur rôle de remboursement des soins et d'accompagnement des patients. Cette mesure contribuerait à réduire les frais d'administration, tout en évitant les conflits d'intérêts.

Inciter à l'engagement

Afin de garantir une offre de soins qui correspond aux besoins locaux, le MR souhaite encourager les médecins à effectuer leur stage ou assistanat dans les régions en pénurie. Un bonus financier serait octroyé, avec la possibilité de recourir à des mesures contraignantes en cas de nécessité. Cet engagement vise à renforcer l'accès aux soins de qualité, particulièrement dans les zones rurales et les quartiers défavorisés.

Reconnaître la pénibilité des métiers Infirmiers

En réponse aux demandes du secteur, le MR soutient la reconnaissance de la pénibilité des métiers infirmiers. Cette initiative vise à permettre aux professionnels de choisir entre un départ anticipé à la retraite sans perte de revenus ou une pension plus élevée, reflétant ainsi la réalité de leur engagement dans des conditions souvent difficiles.

Le MR s'engage à façonner un système de santé répondant aux défis actuels, plaçant le bien-être et la liberté de choix du patient au centre de ses politiques.

Renforcer les effectifs médicaux

Un accord historique, issu de la collaboration entre le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le gouvernement fédéral, prévoit une augmentation significative du nombre de médecins francophones. Cet effort, soutenu par des personnalités engagées telles que Valérie Glatigny et le Ministre-Président Pierre-Yves Jeholet, vise à résoudre les pénuries spécifiques dans certaines spécialisations et régions géographiques.

Valoriser les capacités des malades de longue durée

La Belgique se situe parmi les pays européens comptant le plus grand nombre de personnes inactives pour cause de maladie ou d'invalidité. Pour optimiser la réintégration des personnes en maladie-invalidité, le MR propose de revoir les critères de reconnaissance de l'invalidité. L'accent serait mis sur l'incapacité d'exercer toute profession, et un programme d'accompagnement spécifique "retour au travail" serait instauré, basé sur les capacités restantes de chaque individu.

Lutter contre les certificats de complaisance

La délivrance de certificats médicaux doit être encadrée de manière stricte. Le MR propose de confier au médecin de famille le rôle de référent unique pour la délivrance de certificats médicaux. Cette mesure vise à contrer les abus potentiels, renforçant ainsi la confiance dans le système de soins de santé.